Christmas Standard Delivery Deadline 12/18
: :
Get up to 50% Off! Code: MXSHIP Ends: 12/12 Details
Apply
  1. Help

Project de Survie

Hello, you either have JavaScript turned off or an old version of Adobe's Flash Player. Get the latest Flash player.

Project de Survie - Page Text Content

S: Project de Survie

FC: Projet de Survie | Region de Plateaux Interieurs

1: Cette nouvelle place est trs différente d'o je viens sur l'le de Vancouver. C’est le mois de mai et le climat est déj pas mal chaud. Si je devinais, j’estime qu’il fait environ 19 degrés Celsius. L’air semble trs sec et sec comparer Comox. Je suis trs chanceuse d’avoir mon manteaux de coup vent avec moi parce-que au nuit le vent est trs glacé. Je ne sais pas o exactement je suis dans les plateaux intérieurs mais je peux entendre une rivire ou un lac au sud, alors je vais suivre le son en espérant trouver des peuples. Tous les arbres ici sont des arbres de pins et les plantes qui sont capable de survivre le climat désertiques. Le climat plus chaud va me aider survivre dans cette région jusqu' je peux me retourner chez moi. De toute faon, je dois aller. J’ai une longue marche pour trouver des peuples. | Le 9 mai 1351

2: Ce matin j’ai trouvé des peuples ! Les peuples appartiennent au group Shuswap. Les Shuswap aussi s’appele les Secwepmc. Ils m’ont dit que le group Shuswap s’étend des montagnes rocheuses l’est de la rivire Fraser l’ouest et allant du lac Williams dans le Nord Armstrong. Je pense qu’ils m’ont dit qu’il y a environ 5000 Shuswap en totale. Les Shushwap ont leur propre langage qui s’appel Shushwap . Le chef du group, Sayunsaa me montrer autour de leur camp et montrer leur logement d’hivers. Il m’a expliqué qu’ils avaient deux camps, un pour les hivers et une pour les étés. Avant les mois d’étés ils faisaient un long voyage au haut de rivire Thompson pour faire de la pche. Mais pendant les hivers leur plus part d’alimentation était baisser sur la chasse. En hiver, Ils vivaient dans les grandes maisons semi-souterraines qui pouvaient loger plusieurs familles. Les peuples avait des branches d’arbre et des mats placer sur le plancher pour se dormir sur. Au dessous du lit de Sayunsaa il y’avait de la fourrure pour lui garder chaud. Le cuisine était placer dans la demeure alors leurs capture d’alimentation était intérieur aussi. | Le 10 mai 1351

3: Aujourd’hui Sayunsaa me prend une des rassemblements des membres de la communauté. LE rassemblement était -propos de choisir une nouvelle chef. Le Les chefs de cette communauté Shushwap était choisi par le systme héréditaire si le fils mériter le rle. S’ils n’y avaient pas de fils dans ligne héritire les femmes pouvaient tre choisies comme chefs. Sayunsaa m’a expliquer de des différant communauté suivit des différent rgle pour choisi leurs chefs. Par exemples des chefs était choisi par les vielles pour leurs intelligences et connaissances. Les membres des Shushwap crois que c’était le rle du chef de faire sur que les peuples était heureuse et contente. Les chefs faisait les décisions pour avancés la vie des membres de la communauté. Lorsque le chef pensait que c’était la tempe de démanger de camps pour le pche, la chasse, ou de baies, le chef consulter les ainés pour décider si c’était une bonne idée. | Le 11 Mai 1351

4: J’ai fini d'etre moqué de par les autres membres du groupe de mes vtements ! Aujourd’hui j’ai demandé Sayunsaa si je peux fabriquer les vtements traditionnels comme les Shushwaps portaient. Sayunsaa m’introduit une femme de la communauté qui fabrique beaucoup de vtements. Heureusement, quand je suis arrivée chez la dame elle avait déj la peau d’animal prte pour s’utiliser. Elle m’a expliqué que pour le printemps et l’été elle préfre utiliser la peau du chevreuil parce que c’est plus mince et souple mais, en hiver la peau d’élan était un choix plus désirable. Premirement, nous avons tricoté les ctés du robe ensemble. Mettre l’aiguilles travers la peau était beaucoup plus difficile qu’on penserait. Et aprs seulement quelques points de suture, je pouvais sentir ma main commenais faire mal. Aprs une longue procédure de tricotage, nous avons commencé décorer ma nouvelle robe avec les franges. Pendant que j’ai soigneusement déchiré les franges au bout de ma robe, la dame a commencé sur mes souliers. Les Shushwaps portaient les mocassins comme souliers, fabriqué de la peau tannée de wapitis. Les mocassins montés jusqu'au mi-mollet pour que l’eau ne puisse pas entrer. La dame charmant m’a demandé si je pensais que j’allais marcher beaucoup dans les forets. J’ai répondu oui, alors nous avons d faire une autre étape. La dernire étape a été d’imperméabiliser les souliers. Pour imperméabiliser les mocassins nous avons pris la graisse de l’animal et couvert les mocassins. Aprs que nous avons fini, je me suis rapidement changée dans le nouvel habit. Maintenant autre que mes longues chevaux blonds et ma peau pale, je semble comme une réelle Shushwap. | Le 12 mai 1351

5: LE 14 mai 1351 | est=es a | Hier soir, j’ai parlé avec Sayunsaa de mes grands plans de voyager vers l’est de la région des plateaux intérieurs vers Mt. Revelstoke. Sayunsaa m’a expliqué que si je marche cette loin j’aurais besoin d’aide et un guide. Sayunsaa m’a dit qu’il aimerait me joindre sur mon voyage, en espoirs de trouver de nouveaux aliments et animaux. Nous sommes partis sur pied tt ce matin. Nous avons déj marché pendant 5 heures. D’une certaine manire, mme si Sayunsaa est trois fois mon poids, je continue tomber derrire lui pendant qu’on marche. Pour arriver notre destination nous devons marcher pour environ dix jours. Aprs que nous avons marché pour environ quatre pour nous allons arriver Adams Lake. Sayunsaa va essayer de se l’emprunter un canot de peupliers d’une autre tribaux autochtones mais, il se dit que les canots prennent toute une saison pour le faire alors ils pourraient tre hésitants de partager. Si Sayunsaa ne peuvent pas utiliser un canot nous devons marcher tout en bas aux bord du Lake. C’est au temps comme ca que je souhaite encore avoir une voiture. Sur la route nous mangeons les baies et le poison sécher que nous avons apporté avec nous. Je deviens un peu fatigué des mmes aliments toutes les jours.

6: Le 14 Mai 1531

7: La Survie | Quelle belle vue!

8: Lac Adams

9: Il fait une semaine depuis je suis arrivé dans cette place rempli de beauté. Sayunsaa et moi sont finalement arrivé au haut du Adams Lake. Quand nous sommes arrivé, j’ai reconnue beaucoup de similitudes tre cette communauté et celui de Sayunsaa. Leurs abris et leurs vtements était presque identique l’autre communauté. Ensuite je me rappelai qu’es ce que Sayunsaa m’avait dit. Il m’a dit que tout autour des lacs Shuswap vivaient les différant communauté de Secwepmc. Autour de leur petit village était des plaines infinitives couvertes des milliers d’arbres anciennes. Pendant que Sayunsaa trouvait le chef du village je me suis marcher au coté du lac. Dans le calme, bleu lac je pouvais voir les truites et les saumons qui dansait et brillait dans l’eau. Tout coup quelque chose m’a attiré l’attention dans l’eau. Je me suis mis ma main dans l’eau et sorti la pierre précieuse. La pierre était glisse et plats mais c’était la couleur qui m’a attaché si beaucoup au roche. La couleur était un rouge du coucher du soleil avec des flacons bleu du ciel. D’ailleurs, je me suis placé la pierre dans ma poche et retourner pour trouver Sayunsaa. Sayunsaa parler au chef du village propos d’emprunter un canot. Le chef nous avons dit qu’on pouvait utiliser un de leur canot pour une traite. Sayunsaa a expliquer au autre chef que quand il retourner chez lui, il apporterai le plus grand élan qu’il pouvait. Les deux serrrent les mains en accord et puis nous sommes partis. | Le 15 Mai 1531

10: Je pense qu’aujourd’hui je suis finalement venue la réalisation que les peuples dans ce temps n’ont rien! Tout ce qu’ils ont vient de la nature. J’ai appris cela lorsque je me suis retrouvée avec toux horrible et avec terrible rhume. Heureusement, nous avons rencontré une ainée du mme groupe de Secwepemc qui était en train de collectionner des herbes pour le médecin. Pour mon rhume la vielle m’a données du thé fait de l’armoise bouillie. Aprs avoir bu le thé je me suis commencée de sentir meilleur déj. Dans le teepee, la vielle dame pleine de vie bruler des branches du genévrier commun pour me protéger contre la maladie et de mauvais esprits. Le genévrier avait une odeure trs forte. Avant notre départ sur notre route encore, l’ainée ma données du jus de cerises grappes. Elle m’a ordonnes boire un tout petit peu chaque jour pour me regagner la force aprs tre malade. | Le 16 mai 1351

11: Pendant qu’on marché aujourd’hui j’ai vu des caribous qui se promnent dans la fort. Cela ma fait penser comment les Secwepemc font de la chasse. Quand j’ai demandé Sayunsaa comment il fessait de la chasse, il m’a tout expliqué. Les Secwepemc normalement chasse wapitis, l'orignal, le caribou, les mouflons de montagne chevreuil, les chvres de montagnes, les porcs-épics et mme les écureuils. La chasse est trs importante pour les Secwepemcs parce qu’ils doivent rassembler la nourriture pour l’hiver. Les Secwepemc utilisaient des arcs qui ont été fabriqués partir de bois de genévrier ou du bois de bouleau. Le point de la flche était fabriqué de plusieurs types de pierre et avait souvent des encoches sur les cotées. La chasse était faite dans les grands groupes pendant l’automne et l’hiver. Mes nouveaux apprentissages m’avaient données envie d’aller la chasse. | Le 17 mai 1351

12: Sur route aujourd’hui j’ai beaucoup remarquée les plantes. Sayunsaa m’a dit que durant un an les Secwepemc démanger beaucoup pour bouger avec leurs ressources naturelles et nourriture. Durant le printemps les peuples collectionnés touts les plantes qu’ils peuvent pour se garder pour les saisons froides. Les plantes qui se poussent dans la région devaient tre capables de survivre les étés chauds et secs. Sayunsaa m’a mme montrée moi un du leurs paniers tissés de racines de cdre qu’ils utilisaient pour ramasser les baies dedans. Le panier qu’il m’a montré avait une conception compliquée en rouge. J’apprécie vraiment tous nos magasins de nourriture aprs que Sayunsaa m’a dit tout le travail qu’ils fessaient. | le 18 mai 1351

14: Sk'elep ou Coyote est la figure du clown dans la mythologie Secwepemc. Il est dans nombreuses légendes et il a de nombreux pouvoirs. Comme l'animal son caractre est enjoint lui, il est trs intelligent. Il peut aussi avoir ses moments de folie et peut faire des grands erreurs que les gens peuvent apprendre de. Il a décidé une fois qu'il a de grimper dans un arbre et tisser une toile comme une araignée. Le seul résultat de cette idée erronée a été qu'il a laissé derrire des touffes de ses cheveux dans l'arbre. Ces cheveux magique, cependant, est devenue une espce de lichen. Baser sur la légende le coyote aussi voler le feu du dieu pour l’humanité et il a introduit la mort au monde. -http://en.wikipedia.org/wiki/Sk'elep | Aprs avoir écouté seulement une légende des Secwepemc que l'homme spirituel m'a dit, je pense que je comprends mieux le groupe maintenant. Les groupes Secwepemc sont un grand groupe de peuples qui vivent prs des plateaux intérieurs qui ont beaucoup d'histoire dernire eux. La légende m'a vraiment enseigné la spiritualité des Shushwap et comment les histoires étaient passées. Chaque légende et mythe était passé par la bouche l'oreille de génération de génération comme l'homme m'a rencontré pour moi. Les histoires étaient racontées pour enseigner aux jeunes les leons propos de la vie. La Coyote est un des plus populaires légende qui fait toujours plus de trouble. Quand j'ai entendu ca m'a fait penser, il y a beaucoup de différents groupes de premires nations qui ont des légendes des coyotes qui étaient des farceurs. La légende de Sk’elep m'a fait penser d'une autre légende que j'ai entendu de mythologie hawaen | le 19 mai 1351

15: La légende de Mui est un des frres des les hawaens qui un est peu d’un farceur lui-mme. Les légendes se disent que Mui a créé les les hawaennes en incitant ses frres. Comme la légende de Sk’elep, Maui a aussi volé le feu de dieu pour se donner l’humanité. Il est le fils d’Akalana et sa femme est Hinakawea. Mui a un jeune fils qui s’appelle Nanamaoa aussi. Mui est un des Kapua et il a donné le nom l’ile de Maui Hawaii. | Maui

Sizes: mini|medium|large|behemoth
Default User
  • By: Jessie L.
  • Joined: over 5 years ago
  • Published Mixbooks: 1
No contributors

About This Mixbook

  • Title: Project de Survie
  • Tags: None
  • Published: over 5 years ago

Get up to 50% off
Your first order

Get up to 50% off
Your first order