Enjoy up to 55% Off! Code: JOLLY Ends: 12/5 Details
Apply
  1. Help

Portfolio Drogues et Dépendances

Hello, you either have JavaScript turned off or an old version of Adobe's Flash Player. Get the latest Flash player.

Portfolio Drogues et Dépendances - Page Text Content

BC: Bilan La perception que j'ai face aux toxicomanes s'est modifiée depuis le début de la session. Le plus grand point sur lequel mon avis s'est modifié, c'est sur le fait que la toxicomanie et l'alcoolisme sont des maladies. En effet, je n'avais pas réalisé que les drogues et l'alcool avaient une réelle influence sur le cerveau de l'humain. Mes apprentissages en lien avec la biologie de la dépendance m'a ouvert les yeux sur cet aspect des drogues et m'a permis de me débarrasser de mes préjugés. Je crois toutefois encore que les premieres consommations sont le résultat d'un choix et qu'il s'agit toujours d'un risque de devenir dépendant. Je croyais aussi que si la personne dépendante voulait s'en sortir, qu'elle le pouvait. Je le crois encore, mais je sais qu'il est nécessaire que cette personne soit accompagnée dans son sevrage, que ce soit médicalement, psychologiquement ou seulement avec un bon réseau de soutien. Je continue de croire que la toxicomanie, ou tout simplement la dépendance, est le résultat de plusieurs facteurs. Je comprends maintenant que plusieurs éléments déclencheurs sont possibles et que plusieurs aspects peuvent influencer la poursuite de la consommation. Je comprends aussi que la personne dépendante est une personne vulnérable, qui a besoin d'aide et qui a souvent perdu tous ses reperes. D'ailleurs, grace a l'expérience d'abstinence vécue durant la session, je comprends mieux les sentiments des gens en sevrage, meme si l'intensité des émotions n'était probablement pas comparable. Selon moi, grace a ce cours, je serai meilleure dans ma future profession. Effectivement, je suis présentement aux études pour devenir infirmiere et ce cours m'aura permis d'abolir mes préjugés envers mes patients et de leur assurer une qualité de soins. De plus, je pourrai mieux les comprendre ainsi que leur expliquer comment se crée leur dépendance et quels sont les effets de leur consommation sur leur cerveau, concretement. Selon la grille des trois P, mon approche envers les toxicomanes est restée plus ou moins la meme, mais en s'améliorant. Je continue a avoir une approche multifactorielle et psycho-béhavoriale, mais j'ai aussi une approche qui est plus médicale et moins psychodynamique. | ` | ` | ^ | ` | ` | ^ | ` | ^

FC: DROGUES ET DÉPENDANCES | Portfolio présenté par Élise Tessier

1: Présentation du portfolio Pour commencer, j'ai décidé d'utiliser le scrapbooking en ligne comme support pour faire mon portfolio. Évidemment, je l'imprimerai afin de le remettre, mais je fournirai aussi le lien afin de pouvoir le consulter sur son média initial. J'ai décidé de faire un scrapbook parce qu'il me permettait de faire un portfolio esthétique. J'ai aussi décidé de le faire en ligne, car je ne suis pas une personne qui aime faire des arts plastiques, mais j'adore faire de "l'art" sur un ordinateur. Je désirais que mon portfolio soit attrayant, qu'on ait envie de le regarder. Ensuite, j'ai organisé mes sujets selon l'ordre chronologique des cours, le premier sujet correspond donc au cours "le plus ancien" (pas nécessairement le premier cours de la session) et ainsi de suite. Pour chaque sujet, et donc chaque cours, il y a deux pages qui y sont allouées. La plupart des themes comportent la rubrique "Saviez-vous". Il s'agit de l'apprentissage le plus significatif de la journée. Cette rubrique se retrouve dans un "nuage". L'unique page qui n'en comporte pas est la page de la classification des drogues, car tout le cours consistait en un apprentissage significatif. De plus, tous les sujets incluent aussi la rubrique "Trouvaille(s)", qui rend compte des trouvailles associées au sujet ainsi qu'un bref résumé de ce en quoi elles consistent. D'ordre esthétique, j'ai aussi décidé d'inscrire le titre des pages a la gauche une fois sur deux et a la droite la seconde fois. Le reste des informations est disposé de part et d'autre des pages, selon la quantité d'informations ainsi que selon l'esthétique. Le processus de développement de mon portfolio consistait a rédiger un theme apres chaque cours et avant le prochain cours. | ` | ` | ` | ` | `

2: Positionnement initial D'abord, selon moi, les toxicomanes sont des gens qui ont un certain point faible quelque part qui les convainc de consommer abusivement. D'ailleurs, je crois que la toxicomanie, ou tout simplement la dépendance, est au départ le résultat d'un choix. En effet, j'estime que tout le monde, ou presque, est conscient des risques et des conséquences des substances sur la psychologie, la physiologie et l'anatomie de l'humain et est donc libre et responsable de ses propres décisions. La personne qui consomme une fois prend un risque : elle est sujette a partir de ce moment a la toxicomanie, car elle connait les effets que procurent la substance. Toutefois, je crois aussi qu'il peut y avoir des prédispositions telles que l'environnement familial et social, par exemple. Cependant, il s'agit toujours d'un choix personnel d'abord. D'autre part, en ce qui a trait aux dépendances sans substances, je crois qu'elles sont plus souvent inculqué par la famille et le mode de vie familial, sans vraiment nécessairement etre un choix pour les enfants de cette famille (dépendance a la malbouffe, aux jeux vidéo, etc). Si les parents de cette famille acceptent et encouragent le comportement, l'enfant adoptera ces habitudes qui seront difficiles a renverser. Enfin, j'estime aussi que quelqu'un qui veut se sortir de ce mode de vie le peut, s'il le veut vraiment pour lui-meme. Ensuite, je qualifierais mon rapport a la toxicomanie de débutant. Effectivement, je connais la toxicomanie en surface, c'est-a-dire que je connais les sortes de drogues, quelques-uns de leurs effets, entre autres, mais je n'ai jamais approfondi sur le sujet. Toutefois, je connais un peu plus les dépendances sans substances puisque je suis moi-meme dépendante a la malbouffe. Par rapport a ces dépendances, j'ai déja visionné un reportage sur la cyberdépendance dans lequel des jeunes enfants participaient a une "Dizaine sans télé". D'autre part, je n'ai jamais consommé de drogue, donc il m'est difficile de comprendre le sentiment des gens qui consomment. Par contre, j'ai cotoyé des gens dans mon entourage qui sont alcooliques ou qui consomment des drogues, surtout de la marijuana. Selon la grille des trois P, j'ai une approche multifactorielle face a la toxicomanie (10 réponses associées). De plus, deux autres approches suivent de pres ma dominante, soit psychodynamique et psycho-béhaviorale (9 réponses associées pour les deux approches). | ` | ` | ^ | ` | ^ | ` | ` | ^ | ` | ^ | ` | ` | `

4: Les théories explicatives | Théorie béhavoriale : La consommation s'apprend par l'immitation et recommence en conséquence au sentiment de plaisir. | Théorie juridique : Le toxicomane est considéré comme un délinquant. Repose sur la conviction qu'il est nécessaire d'encadrer par des lois les comportements reliés a la consommation des drogues. | Théorie morale : Affirme que les gens qui n'ont pas de controle sur leur consommation sont aux prises d'une faiblesse morale et d'un manque de volonté. Fait appel a des valeurs : modération, controle, abstinence. | Théorie psychologique : Explique la dépendance avec des facteurs propres a la personne : personnalité, état émotif, concept de soi, environnement, milieu familial, etc. | ^ | `

5: Théorie médicale : Considere la dépendance comme une maladie devant etre traitée. Explique la dépendance par des facteurs physiologiques. | Théorie socioculturelle : Considere la consommation comme un moyen d'échapper a une vie insatisfaisante. La dépendance est considérée comme un comportement déviant. La dépendance est le résultat de la pression de la société. | Théorie multifactorielle : Reconnait que les causes de la dépendance sont multiples et proviennent de facteurs biologiques, psychologiques et sociologiques. | Saviez-vous? Le groupe Alcooliques Anonymes a une approche morale. Dans ce groupe, l'individu doit cheminer a travers douze étapes tres influencées par la religion. | Trouvaille | Dans ce document présenté par le Centre Dollard-Cormier, on y propose une approche multifactorielle pour comprendre la toxicomanie. Le document explique les raisons pourquoi on propose cette approche au lieu d'une autre. http://www.centredollardcormier.qc.ca/cdc/pub/po0609_chap1_fr.pdf | ` | ^ | ` | `

6: Contact initial ou d'exploration - Premiere consommation - Découverte des effets de la drogue - Arrive parfois a la suite d'une raison médicale - Changement intérieur du consommateur - Prise de conscience du pouvoir de changement procuré par la substance ou le comportement. | Expérimentation - Substance fait partie du divertissement - Consomme quand la substance est disponible - Connaissance des effets recherchés - Consommation sociale - 90% des consommateurs | Saviez-vous? Lorsque l'individu se rend a l'étape de consommation excessive (3), il est possible qu'il cesse en voyant les dommages dans sa vie et qu'il retourne a l'étape d'expérimentation (2). Sinon, il continue a l'autre stade (4). | Trouvaille Le site jarrete,qc,ca propose une méthode pour ARRETER la dépendance a la cigarette qui comporte 5 étapes, soit une de plus que pour le développement de la dépendance http://www.jarrete.qc.ca/fr/fiches/methode.html | ` | ` | `

7: LES ÉTAPES DE DÉVELOPPEMENT D'UNE DÉPENDANCE | Consommation excessive - Dépendance psychologique et physique - Nouveau mode de vie avec l'apparition de mensonges et rituels - Énergie et pensées consacrées a se procurer de la drogue - Modification du réseau social pour accorder de l'importance aux situations de consommation - Croyances erronées face a sa consommation - Croyances erronées quant a ses capacités de controle - Présence de risques et de dommages pour l'usager | Syndrome de toxicomanie - Perte d'autonomie par rapport a la substance ou au comportement - Cause des dommages - Impossibilité de s'en sortir seul - Correspond a un style de vie ou la consommation ou le comportement prend toute la place - C'est l'étape ou on parle de maladie | ` | ` | ` | ^ | ` | ` | ` | `

8: La classification des drogues | Dépresseurs du SNC Substances ralentissant les fonctions psychiques en diminuant l'éveil et l'activité générale du cerveau. EXEMPLES : - Alcool - Anesthésiques généraux - Anxiolytiques, sédatifs et hypnotiques (Valium, Ativan, ...) - GHB (gamma-hydroxyburate) - Opiacés ou narcotiques (Codéine, morphine, héroine) - Substances volatiles | Stimulants du SNC Substances stimulant les fonctions psychiques en augmentant le niveau d'éveil et l'activité générale du cerveau. EXEMPLES : Majeurs : amphétamines, cocaine Mineurs : Caféine, nicotine | Alcool | Amphétamines | Trouvaille Article de Radio-Canada qui fait part de l'arrivée de la drogue "Krokodil" au Canada., plus précisément en Ontario. Cette drogue est aussi appelée Désomorphine et elle est fabriquée avec de la codéine C'est une des drogues les plus dangereuses : ses utilisateurs ont une espérance de vie de 2 ou 3 ans. http://www.radio-canada.ca/regions/Ontario/2012/04/02/003-krokodil-drogue-ontario.shtml

9: Perturbateurs du SNC ou hallucinogenes Substances perturbant les fonctions psychiques en provoquant des altérations plus ou moins marquées du fonctionnement cérébral, de la perception, de l'humeur et des processus cognitifs. EXEMPLES : Cannabis et dérivés Hallucinogenes (kétamine, LSD, ecstasy, mescaline, PCP, mescaline, ...) | Médicaments psychoactifs Substances psychoactives prescrites pour la thérapie des troubles mentaux. EXEMPLES : Anxiolytiques et sédatifs Hypnotiques Antidépresseurs Antipsychotiques Stabilisateurs de l'humeur | Androgenes et stéroides anabolisants Classe particuliere de psychotropes possédant une structure chimique commune de base appelée noyau stérol EXEMPLES : Testostérone et dérivés Danazol Nandrolone | Cannabis | Anxiolytiques | Stéroides | ` | `

10: BIO | La consommation de drogue et d'alcool ou meme certains comportements sont susceptibles de causer une dépendance car ils activent les centres de plaisir et de récompense du cerveau. Quelles autres activités peuvent activer ces centres? Le parachutisme, la vitesse en voiture, les montagnes russes, entretenir son jardin, la religion, la musique et tomber en amour, entre autres. | Saviez-vous? Les athletes peuvent devenir dépendants a l'entrainement. Effectivement, l'activité physique intense provoque une production d'endorphines, qui sont des opiacés naturels du corps humain et qui engendrent un sentiment d'euphorie. L'athlete peut meme faire face a des symptomes de sevrage lorsqu'il ne s'entraine pas! | Lorsqu'il y a dépendance, le circuit de récompense est modifié completement, meme si le comportement excessif est cessé. | ^ | ` | ` | ` | ^ | ` | ^ | ^

11: B I O L O G I E & | D É P E N D A N C E | La personnalité & son aspect biochimique Deux types de personnalité : 1- "Low sensation seeker" - Plus d'enzyme monoamine oxydase - Peuvent rester calme, inactifs - S'ennuient difficilement 2- "High sensation seeker" - Moins d'enzyme monoamine oxydase - S'ennuit facilement - Recherche les sensations fortes - Gout du risque Les gens de personnalité "High sensation seeker" ont plus de risques de développer la toxicomanie. De plus, les hommes sont plus a risque car il y a un lien entre la monoamine oxydase et la testostérone. | ` | Trouvaille Vidéo expliquant brievement, mais completement le fonctionnement des neurones et l'effet des drogues sur ceux-ci dans le circuit de la récompense. Intéressant a regarder puisqu'on explique l'action du neurone, l'action de la dopamine dans les activités quotidiennes et l'action de la dopamine en association avec une substance. http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=-UgwfL7SVYM&NR=1

12: D É P E N D A N C E | A F F E C T I V E | PROFIL DE LA PERSONNE PRÉDISPOSÉE A LA DÉPENDANCE AFFECTIVE - Faible estime de soi - N'initie aucun projet - Dit oui meme si elle veut dire non - Se consacre a l'autre - A des difficultés avec les frontieres - Rend les autres responsables de ses succes et ses échecs - Ressent un vide intérieur - N'existe qu'a travers le regard de l'autre - Vit avec une terrible peur d'abandon | Qu'est-ce que c'est? Etre envahi par le besoin d'etre en relation intime. Croire que sa relation amoureuse est la seule chose qui puisse apporter le bonheur, combler, remplir le vide intérieur. Avoir tendance a vouloir maintenir une relation meme si elle ne te satisfait pas. | Saviez-vous? Le phénomene de dépendance affective prend racine dans l'enfance. En effet, la dépendance affective dépend du style d'attachement qu'a eu l'enfant avec ses parents. Ainsi, un enfant qui a eu un attachement anxieux-ambivalent durant son enfance sera souvent un dépendant affectif. | ` | ^ | ` | ` | ` | ` | ^ | ^ | ` | ^

13: COMPORTEMENTS ASSOCIÉS A LA D.A Rester a la maison pour attendre le téléphone de la personne aimée. - Ressentir constamment le besoin d'etre avec l'autre. - Se plaindre que l'autre ne ressent pas le meme besoin de fusion que soi. - Se priver de faire des activités au cas ou l'autre voudrait faire quelque chose. - Trouver que mis a part sa relation, il n'y a presque rien d'important dans sa vie. - Laisser ses amis a part. | Trouvaille -> Le site du groupe d'entraide Dépendant Affectifs Anonymes, un organisme qui ressemble aux Alcooliques Anonymes dans son concept. www.daa-quebec.org | ` | ^ | ` | `

14: Le profil du cyberdépendant - Entre 15 et 30 ans - Homme (75% des cas) - Scolarité élévée - Utilise la technologie 40h/semaine ou + Les cyberdépendants constituent 6% des internautes. Hommes : Jeux en ligne Femmes : Sites de clavardage, Twitter, Facebook. | TROUVAILLES Vidéo du Centre Jeunesse de Montréal passant en entrevue Valerie Van Mourik, une travailleuse sociale du Centre Dollard-Cormier. Celle-ci résume en 4.5 minutes la cyberdépendance. http://www.youtube.com/watch?v=plGCEQbmYBw Article du Protégez-vous présentant des statistiques sur les réseaux sociaux : Le pourcentage des utilisateurs Facebook et Twitter selon le sexe; Le pourcentage d'utilisation des réseaux sociaux et des textos selon le contexte; Le pourcentage de gens utilisant Facebook ou Twitter plus d'une fois par jour; L'appareil préféré pour visiter Facebook selon la tranche d'age. -> http://www.protegez-vous.ca/technologie/cyberdependance/les-reseaux-sociaux-une-drogue.html Site portant sur la cyberdépendance. http://cyberdependance.ca/ | ^

15: La cyberdépendance | Saviez-vous? "Les hommes sont prédisposés sur le plan neurologique a devenir des accros du jeu vidéo" - Technaute.ca | État de DÉPENDANCE résultant de l'UTILISATION ABUSIVE d'Internet ou d'appareils ÉLECTRONIQUES et qui engendre des DIFFICULTÉS chez l'individu. | FORMES -- Pornographie -- Clavardage -- Jeu compulsif -- Navigation excessive -- Jeux vidéo et jeux en ligne | Étapes de la cyberdépendance : 1- Émerveillement initial 2- Découverte d'une section privilégiée 3- Nouvelles habitudes 4- Compensation compulsive | Manifestations : Physiques : Syndrome du canal carpien, sécheresse des yeux, céphalées, migraines chroniques, négligeance de l'hygiene personnelle, maux de dos, alimentation irréguliere, repas sautés et de mauvaise qualité, insomnies, modifications dans le cycle du sommeil. Psychologiques : Sentiments de bien-etre/soulagement/euphorie durant l'utilisation, sentiment de vide/anxiété/irritabilité lorsque la connection est impossible, pensées obsédantes, sentiment de culpabilité et de honte, diminution de l'intéret pour les autres activités. | ` | ` | ^

Sizes: mini|medium|large|enormous
Default User
  • By: Elise T.
  • Joined: over 4 years ago
  • Published Mixbooks: 1
No contributors

About This Mixbook

  • Title: Portfolio Drogues et Dépendances
  • Travail final
  • Tags: None
  • Published: over 4 years ago

Get up to 50% off
Your first order

Get up to 50% off
Your first order